Trachéotomie, mode d'emploi

La canule elle-même sera l’objet de soins précis, dans le but d’une disponibilité immédiate d’un matériel propre et correctement désinfecté.

Pour cela il faut :
  • Procéder au trempage de la canule dans le but d’éliminer les sécrétions qui y sont accrochées, véritables repères pour les germes,
  • Nettoyer la canule au savon après ce trempage,
  • Rincer abondamment,
  • Un traitement à l’aide de produits décontaminants proposés par le fabriquant de canules est à envisager,
  • Sécher,
  • Stocker dans une boîte hermétique de sorte que la canule propre, décontaminée, soit immédiatement prête pour se substituer très vite à celle qui sera à décontaminer.
Tout le matériel nécessaire à cette opération doit être prêt pour que le geste soit rapide. Il est donc impératif d’avoir une canule d’avance correctement désinfectée.
Toutes ces manipulations simples, vous l’avez compris, devant se réaliser rapidement, imposent donc de pouvoir compter sur l’assistance d’un membre de la famille, pouvant être remplacé par des professionnels auxiliaires du soin, eux aussi formés.
On le voit bien, le risque majeur est l’introduction ou le maintien de germes accrochés aux matériels d’aspiration et à la canule. Ceci impose une pratique rigoureuse de nettoyage et désinfection.

Texte rédigé avec l'aide de l'ALLP( Association Lyonnaise de Logistique Posthospitalière).